🇫🇷(français)
Ce projet a commencé par une question :  Peut-on arriver à décrire la puissance d’une expression, la proportion d’un objet, la strucutre d’un visage en les dessinant avec une seule même ligne ? 
Avant de réaliser mon premier dessin avec cette contrainte de le faire en une ligne, j’ai du faire des dizaines de tests pour comprendre et apprendre comment ne pas se répéter, pour obtenir le trait le plus esthétique, avoir le chemin le plus court et surtout pour avoir le plus d’émotions en le moins de tracés. 
J’ai pu réaliser une série de six portraits en une ligne dans le cadre d’un hors-série pour Courrier International, intitulé Villes Fertiles, diffusé en 60 000 exemplaires en avril 2018.
Cette série artistique m’a permis d’étudier l’homogénéité naturelle traduite en un seul trait. 

🇺🇸(english)
This project started with a question: Can we describe the power of an expression, the proportion of an object, the structure of a face by drawing them with a single line? 
 Before doing my first drawing with this constraint to do it in one line, I had to do dozens of tests to understand and learn how not to repeat myself, to get the most aesthetic feature, to have the shortest path and especially to have the most emotions in the least paths. 
 I was able to produce a series of six one-line portraits as part of a special issue for Courrier International, entitled Villes Fertiles, which was distributed in 60,000 copies in April 2018. 
 This artistic series allowed me to study the natural homogeneity translated in a single stroke.
Back to Top